Augmentation mammaire Tunisie : les techniques chirurgicales utilisées pour avoir des seins rebondis

L’augmentation mammaire en Tunisie a été l’une des premières chirurgies appliquées par les chirurgiens et les cliniques tunisiennes il y a 30 ans. C’est une intervention qui consiste à donner à la poitrine plus de forme et de taille par rapport à la silhouette des patientes. Le choix de la prothèse mammaire se fait souvent en fonction de la morphologie de la patiente et du résultat désiré.
En effet, chaque femme est unique et possède des différences physiques et des préférences individuelles. Il existe désormais un choix considérable de prothèses mammaires qui permettent d’obtenir un résultat quasi-sur-mesure pour toutes les femmes.

Quel est le prix d’une augmentation mammaire en Tunisie ?

Hormis le billet d’avion, toutes les étapes de votre séjour pour une augmentation mammaire en Tunisie sont incluses dans le prix d’augmentation mammaire en Tunisie affiché ci-dessous :

– Le transport de l’aéroport à la clinique
– L’assistance médicale
– Les consultations préopératoires
– Les soins post-chirurgicaux
– Les frais du centre hospitalier
– Les honoraires du chirurgien

Tarifs chirurgie des seins
Augmentation mammaire prothèses rondes (certifiées non PIP) 2400€ 5 nuits et 6 jours
Augmentation mammaire prothèses anatomiques(certifiées non PIP) 2600 € 5 nuits et 6 jours

Agrandir les seins par prothèses : déroulement de l’opération

La consultation préopératoire est obligatoire afin de déterminer plusieurs points tels que : les attentes de la patiente, le mode d’anesthésie, la technique utilisée, la taille du bonnet, l’emplacement des prothèses, etc. La mise en place de la prothèse peut se faire de deux manières, soit :
• Sous le muscle pectoral
• Devant le muscle pectoral
Par ailleurs, il existe 3 voies pour placer la prothèse : la voie axillaire (sous le bras), la voie sous mammaire (sous le sein) et la voie péri-aréolaire (mamelon). Les cicatrices très courtes deviennent quasiment invisibles après un an.
L’intervention d’augmentation de volume des seins par prothèse mammaire se réalise sous anesthésie générale et dure entre 1 heure et 1 heure et demi. Généralement, il faut compter deux nuits d’hospitalisation. Il faut également prévoir une semaine de repos après l’intervention et le port d’un soutien-gorge jour et nuit pendant un mois.

Quelles sont les suites opératoires ?

Après l’opération, la patiente peut avoir de sensations d’inconfort ou de gênes au niveau de la zone traitée. Quelques antalgiques peuvent suffire pour réconforter la personne opérée. Quelques rougeurs, des bleus et des gonflements peuvent également apparaître.
Toutefois, il est ordinaire de remarquer que la poitrine apparaisse trop grosse ou trop ferme. Les seins ne prennent la forme définitive qu’après une période de trois mois.

Conseils pour avoir une période de convalescence sans complications

Deux rendez-vous préopératoires sont indispensables afin de déterminer les contre-indications (si elles existent), mais également afin que le chirurgien puisse conseiller la patiente sur la période de convalescence afin d’éviter tout risque postopératoire.
– éviter les rayons U.V sur les seins
– éviter le tabac et l’alcool durant 3 semaines
– nettoyer régulièrement les plaies
– éviter les activités physiques intenses

Quel est le résultat d’une augmentation mammaire par implant en silicone ?

Le résultat d’une augmentation mammaire est observé immédiatement après l’opération. Cependant, l’aspect des seins devient définitif après deux mois à peu près, le temps que les œdèmes disparaissent.

Quelles sont les complications liées à cette technique chirurgicale ?

La patiente doit respecter les recommandations de son chirurgien avant l’intervention, afin d’éviter les risques postopératoires (qui peuvent parfois être très graves) : arrêter de fumer avant et après la chirurgie, arrêter de prendre des pilules de contraception ou des médicaments contenant de l’aspirine, etc. Parmi les complications :
• Nécrose cutanée : complication grave (perte d’une partie de la peau)
• Hématome : peut nécessiter une intervention chirurgicale pour la traiter
• Infection : peut-être traitée par traitement antibiotique
• Imperfections du résultat : (asymétrie des seins), mauvaise évolution des cicatrices, etc.
• Phénomène de «coque» : bien que rare mais ce risque est grave et peut nécessiter le retrait des prothèses. Il s’agit d’une accumulation du sang autour des prothèses.

Le lipofilling des seins : une alternative à l’augmentation mammaire par prothèses

L’augmentation mammaire par injection de graisse est une technique idéale pour les femmes qui ont envie d’une augmentation de volume plus discrète. En effet, le lipofilling mammaire permet de gagner 1 à 2 bonnets au maximum.

L’intervention

La graisse est prélevée par lipoaspiration sur le ventre, les cuisses ou la culotte de cheval. La patiente doit disposer de cellules graisseuses de réserve. Les seules suites opératoires seront donc celles de la liposuccion, il n’y pas de cicatrices.