Blepharoplastie Tunisie ou la chirurgie esthétique des paupières

La blépharoplastie, ou chirurgie esthétique des paupières est une intervention très répandue en Tunisie. L’objectif d’une chirurgie esthétique des paupières est de rajeunir le regard et ce en supprimant la peau et les muscles en excès. La blépharoplastie permet également de retirer les poches de graisses, d’atténuer les cernes, d’effacer les signes de fatigue et de redonner au visage son éclat et sa luminosité.

Le prix d’une blépharoplastie en Tunisie

Le prix de la chirurgie esthétique du regard dépend du nombre de paupières à traiter.
• 2 paupières : 1550€
• 4 paupières : 1660 euros
Les tarifs indiqués concernent les frais du chirurgien chargé de l’opération, du médecin anesthésiste, du bloc opératoire, l’accueil, l’accompagnement, le transport, le suivi postopératoire, etc.

Chirurgie esthétique des paupières : indications et mode opératoire

La chirurgie esthétique du regard concerne les paupières inférieures et supérieures. Il est important de savoir que la blépharoplastie concerne les paupières supérieures, les paupières inférieures ou les 4 paupières à la fois. En général la blépharoplastie est réalisée sous anesthétique locale.

Blépharoplastie inférieure

La blépharoplastie inférieure permet de corriger les disgrâces des paupières inférieures. Ces disgrâces sont le plus souvent la conséquence d’un vieillissement et se présentent sous la forme d’un relâchement cutané et/ou d’accumulation de graisse responsable de poches sous les yeux. Ainsi, avec le relâchement cutané, les paupières inférieures sont flétries et affaissées et des petites rides horizontales apparaissent autour de l’œil.
Une opération de blépharoplastie inférieure traite l’excédent cutané responsable des rides et/ou la présence d’hernies de graisse qui sont à l’origine des poches sous les yeux.
Dans certains cas, le chirurgien esthétique peut également traiter les cernes dus au vieillissement de la peau.

Blépharoplastie supérieure

Les paupières supérieures peuvent, avec le temps, devenir lourdes. Cette chirurgie des paupières supérieures agit sur ce problème en retirant l’excès de peau formé au-dessus de l’œil appelé “casquette” et qui donne un effet “tombant” et fatigué au regard.
Le retrait de l’excédent de graisse ou de peau que ce soit au niveau des paupières inférieures ou supérieures ou dans certains cas au niveau des deux en même temps, va donner à la personne un regard plus reposé et détendu.
Plusieurs autres interventions peut être associées à la blépharoplastie telles que rhinoplastie, lifting cervico-facial, lifting malaire, etc. Dans ce cas, une nuit d’hospitalisation s’avère nécessaire.

Les suites opératoires de la chirurgie du regard

Le patient doit nécessairement se reposer pendant la première période postopératoire. Des œdèmes et des ecchymoses vont apparaître. Ils vont disparaître au bout de 10 jours environ.
Le patient peut revenir à sa vie quotidienne et à ses activités normales après deux semaines de l’intervention.
Se faire maquiller les paupières est possible une semaine après la chirurgie.

A quels résultats s’attendre après une blépharoplastie en Tunisie ?

Le résultat d’une blépharoplastie peut-être apprécié après une période allant de 4 à 6 semaines. Les cicatrices comment à s’atténuer, et les tissus des yeux commencent à retrouver leur souplesse.
Le choix d’un plasticien confirmé et compétent permet d’avoir un résultat satisfaisant avec un regard jeune et des paupières lissées. Cette intervention esthétique permet une apparence plus fraîche et plus ferme des yeux, qui peut durer entre 7 et 10 ans. Pour faire durer le résultat, il est conseillé d’adopter des habitudes hygiéno-diététiques comme : ne pas s’exposer au soleil, arrêter de fumer, etc.

Quelles sont les complications possibles ?

Plusieurs complications peuvent survenir après une chirurgie esthétique du regard. Nous citons par exemple :
• Mauvaise évolution des cicatrices : c’est à dire l’apparition de cicatrices trop visibles au niveau de la zone traitée. Dans certains cas, les cicatrices deviennent dyschromiques, c’est-à-dire ayant une couleur trop blanche ou persistante.
• Les inclusions épidermiques : ou l’apparition de microkystes au niveau de la cicatrice. Ce n’est pas une complication grave, mais dans certains cas (si celles-ci provoquent des gênes au toucher), une intervention urgente peut-être nécessaire.
• Rétractation des paupières inférieures : cette complication peut être corrigée soit d’une façon naturelle, soit à travers les massages qui aident à assouplir la zone opérée.
• Syndrome de l’œil sec : c’est-à-dire une perturbation de la sécrétion des larmes, qui nécessite une protection de l’œil par des collyres.
• Difficulté ou impossibilité de fermer la paupière supérieure : ce problème survient dans le cas où le chirurgien réalise un retrait de peau d’une façon excessive. Cette complication nécessite une correction chirurgicale rapide, si le phénomène persiste plusieurs jours.